Manger thaï dans le 13e

Le 13e arrondissement de Paris a toujours été un quartier dans lequel j’ai eu l’habitude traîner avec ma mère. Je l’aime pour son côté hétéroclite, mais aussi son côté « binh dan », comme on dit en vietnamien, c’est-à-dire simple et populaire dans le sens « sans chichis, sans fioritures ». C’est un état d’esprit dans lequel j’ai toujours voulu vivre, et c’est cet état d’esprit que j’ai rencontré au Viêt-Nam lors de mon voyage en été 2012.

L’avenue de Choisy et celle d’Ivry sont inondées de petits « boui-boui » et plus la déco est modeste, plus la cantine m’attire car c’est la preuve (sans doute trompeuse), selon moi, d’une cuisine authentique.

Le meilleur conseil que je puisse donner, c’est d’éviter les cantines « viet-thaï-chinois », qui m’exaspèrent toujours autant. Impossible de trouver une cuisine sincère dans un resto qui tente de proposer toutes les cuisines asiatiques en même temps.

Aujourd’hui, restos thaï.

La cuisine thaïlandaise et moi, c’est une grande histoire d’amour depuis mon enfance. J’ai grandi enivrée par les saveurs envoûtantes des plats colorés de mon parrain thaïlandais. Une cuisine qui m’inspire la chaleur par ses couleurs et ses épices, des plats dont chaque bouchée me rappelle mon enfance. Pensant sans prétention bien connaître cette cuisine, je suis exigeante. Je veux de l’authenticité.

1. Le thaï vien

Selon moi, le meilleur du 13e. J’ai initié plusieurs amis (et leurs parents) à la cuisine thaï grâce à ce resto. Chaque plat est une explosion de saveurs, à un prix très correct. Aspect extérieur très modeste, intérieur sobre. Des assiettes authentiques, sans chichis.

  • A y manger absolument: 

Le meilleur nem thadeua. Salade de riz croustillant au porc fermenté, avec de l’échalote, de la coriandre et de la ciboulette hachées. De gros morceaux de riz croustillants à l’extérieur, légèrement moins à l’intérieur, parfaits.

Le nem thadeua, c’est plusieurs saveurs à la fois. Le salé-sucré avec le nuoc mam, l’acidité avec la lime, la fraîcheur corsée de l’échalote, le tout relevé par un peu de piment.

IMG_6030

Le meilleur nem thadeua du 13e

Leur deuxième spécialité selon moi, c’est le pad thaï. Pâtes de riz sautées de façon à ce qu’elles soient ni trop cassantes en bouche ni trop élastiques, au boeuf, au porc, au poulet ou aux crevettes, au choix, avec du tofu, de l’oeuf, du germe de soja, de la cacahuète grillée pilée et toujours un savant mélange de sauces donnant lieu à plein de saveurs différentes.

Pad thaï au boeuf

Pad thaï au boeuf

IMG_7926

Pad thaï aux crevettes

Le pad si ew est une version simplifiée du pad thaï, très bon aussi à Thaï Vien. Des pâtes de riz plus épaisses, du boeuf, de l’oeuf, du brocoli chinois.

IMG_7925

Pad si ew

  • Bon mais sans plus: 

Le som tam, salade de papaye verte.

IMG_6367

Som tam, salade de papaye verte

 Mais aussi, une bonne soupe de poisson à la citronnelle.

Image

Soupe de cabillaud à la citronnelle

Thaï vien 
56 avenue de Choisy
75 013 Paris
Ferme le mardi 

2. Mali cuisine thaï

Un resto sans prétention mais une cuisine généreuse. Déco plus moderne mais toujours dans la simplicité.

  • A y manger absolument: 

Le som tam, salade de papaye verte craquante, avec des pinces de crabe ayant macéré dans de la saumure dans la version thaï ou avec des cacahuètes grillées pilées dans la version laotienne. De la carotte râpée, des tomates-cerise, de la lime, des couennes de porc frites qui apportent leur touche croustillante. Le plus qui en fait définitivement mon som tam préféré, c’est les haricots-kilomètres (ou doliques asperges ou encore yard long beans en anglais), comme chez mes parrains, sorte de longs haricots verts, mais plus craquants en bouche et aux saveurs un peu plus prononcées.

IMG_7674

Le meilleur son tam du 13e

Leur pad thaï, presqu’aussi bon que celui du Thaï Vien.

Pad thaï au boeuf

Pad thaï au boeuf

Mali cuisine thaï
94 avenue de Choisy
75 013 Paris

3. Lao lane xang 

Un des plus connus restos thaï du 13e. Un des grands de l’avenue d’Ivry – avec la Mangue verte, son voisin – qui attirent des files de clients le samedi soir grâce notamment à leur aspect extérieur moderne.

Déco intérieur toujours aussi contemporaine. Accueil très froid.

Resto qui propose des plats corrects mais qui selon moi, connaît une notoriété pas vraiment justifiée.

Point positif: concept de plateau plutôt sympa qui permet aux plus hésitants de goûter à plusieurs plats.

IMG_7621

IMG_7622

Très loin derrière Thaï Vien et Mali cuisine thaï pour le nem thadeua, mon point de repère pour juger un resto thaï.

IMG_7716

Lao Lane Xang 
105 avenue d’Ivry 
75 013 Paris

4. Paradis thaï

Resto impressionnant par sa devanture très imposante. Déco intérieure travaillée.

Plats corrects mais vraiment sans plus. Prix élevé pour la qualité mais aussi pour la quantité. Me donne l’impression que la déco et le dressage, certes jolis, sont entrés en compte.

Poisson Ho Mok: poisson au curry, avec des lamelles de bambou au fond, légèrement épicé.  Plutôt bon. A compter encore 2,50 € pour un bol de riz minuscule.

IMG_6709

Poisson Ho Mok

Paradis thaï

132 rue de Tolbiac 

75 013 Paris

5. Sala Thaï

Des avis partagés sur TripAdvisor et sur Food Reporter parmi lesquels ceux de grands habitués (surtout Occidentaux) qui ne jurent que par ce resto pour manger thaï dans le 13e. Pour ma part, je le trouve correct mais sans plus. Pour le nem thadeua, même jugement que pour celui de Lao Lane Xang. Ma mère a testé un curry de canard qu’elle n’a pas aimé. 

Un accueil très froid. Un service très long.

Nem thadeua.
Point négatif: servi froid.
Des saveurs moins prononcées que celles du nem thadeua de Thaï Vien.

IMG_6931

Des « chinois-viet-thaï » qui proposent tout de même de bons nem thadeua:

  • Le Tricotin 

Cantine où l’on cherche plus à manger vite qu’à savourer. Leurs spécialités: les soupes de nouilles et les nouilles sautées, qui sont plutôt correctes. Quant au reste, ça en vaut pas vraiment le coup.

Deux salles qui se font face. Si vous voulez manger thaï: à gauche. A droite: chinois-viet.

Leur nem thadeua est très correct pour ce genre de cantine.

IMG_6553

Le Tricotin
15 avenue de Choisy 
75 013 Paris

  • Apsara céleste 

Petit resto proposant un nem thadeua aussi très correct.

IMG_6278Apsara céleste 

41 avenue de Choisy 

75 013 Paris 

Publicités

Manger un pho dans le 13e

Etant d’origine vietnamienne et ayant grandi avec les plats vietnamiens de ma maman, je pense être bien placée pour donner mon avis sur les cantinettes asiatiques du 13e de Paris.

Au début de mon exploration du quartier, je pensais que plus le resto était petit et sobre niveau déco (genre un peu cheap, pas occidentalisé et modernisé), plus la cuisine était authentique, parce que ça me rappelait les bouis-bouis de Saigon. Donc contrairement aux autres, plus le resto était moche, plus il m’attirait.

Mais en fait, préjugé de ma part, il s’est avéré que certains restos un peu plus « classes » proposaient aussi de très bons pho !

Classement non exhaustif, qui se complètera au fur et à mesure de mes tests:

1. L’Indochine 

IMG_7173

Très bon bouillon bien parfumé. Lamelles de boeuf coupées très finement avec leur petit morceau de gras que j’aime tant, qui donne une saveur si particulière au bouillon. Pâtes de riz un peu élastiques comme j’aime, pas cassants tout de suite en bouche. Bo vien (boulettes de viande) excellents, qui me semblent ne pas être ceux sortis du congélateur.

Déco rénovée récemment, propre et claire.

Accueil gentil.

2. Pho 14

Pas de photo prise pour l’instant. 

Bouillon qui ressemble assez à celui de L’Indochine, tout comme les pâtes de riz, avec cette même élasticité.

3. Pho Mui

IMG_6850

Celui où j’avais placé le plus d’espoir.

L’aspect extérieur du resto m’attirait beaucoup parce qu’il me faisait énormément penser aux bouis-bouis de rue de Saigon. Déco intérieure modeste, avec des fleurs en plastique et des calendriers asiatiques. Petite kitchenette vitrée face aux clients et derrière laquelle on voit la cuisinière et ses grandes marmites de bouillon vaporeuses, exactement comme au Vietnam.

Pho pas mauvais mais vraiment sans plus, bouillon pas plus parfumé que ça et pâtes de riz et viande très banales.