Nopal, nopalito

 Capture d’écran 2015-08-03 à 18.41.03

___________________________________

J’apprends à être fascinée par les assiettes travaillées de la haute gastronomie mais je reviens toujours à mon premier amour: la street-food. C’est indéniablement ancré dans ma culture, en moi. Je clame et réclame mon amour pour les chariots ambulants de Saigon. Siroter un pho sur une petite chaise bancale en plastique pour enfant sur la place du marché, pour 2€, ça ne peut être plus réconfortant.

En recherche perpétuelle d’humilité, rejetant les fioritures et le présomptueux, j’aime les boui-boui de rue.

El Nopal, c’est pas un restaurant, ni une cantine, ni un food-truck. C’est une devanture: vous faîtes la queue devant, vous commandez puis vous partez manger sur les quais du canal St-Martin.

A peine une dizaine de spécialités sur le tableau noir mais à l’exécution bien maîtrisée.

Ici, du mexicain. A ne pas faire l’amalgame avec le tex-mex, cuisine née au Texas avec des influences venues de l’autre côté de la frontière et représenté en France par de navrantes chaînes attrape-nigauds.

Le petit plus du Nopal, outre le fait que sa cuisine est authentique, c’est qu’on y trouve… du nopal. Du cactus, donc. En tranches dans des tortillas, pour la campechana. Son aspect piquant est bien représentatif de son goût. Beaucoup de caractère, adouci par le fromage et l’avocat. Un tantinet acide, un tantinet piquant, un tantinet aigre, difficile d’imaginer le goût et la texture quand on n’y a pas goûté.

Vous pouvez aussi tester la torta, sandwich rond fourré aux frijoles refritos (purée d’haricots rouges) et à la viande de votre choix. Pain parfait mi-moelleux mi-croustillant et picadillo (boeuf) effiloché à se damner.

DSC_0603DSC_0618DSC_0607 DSC_0615
E L   N O P A L 
3 rue Eugène Varlin
75 010 Paris
Prix: 7-9 €

__________________
Horaires:
du mardi au jeudi: 12h-15h/19h-22h
vendredi: 12h-15h/19h-23h
samedi: 13h-23h
dimanche: 13h-21h